8 principaux canaux de distribution incontournable !

de | 15/08/2014

canal de distribution

Un canal de distribution est de façon basique un « silo » commercial, un point de présence d’une entité commerciale qui va au-devant des acheteurs potentiels pour proposer vos produits et services.

Partant de cela, on pourrait dire qu’une liste des différents canaux de distribution B2C classiques et habituels pourrait être :

le Web « desktop » (ordinateur de bureau / ordinateur portable)

le Web mobile

les applications Smartphones

Places de marché (Amazon, RueDuCommerce, PriceMinister, eBay, …)

les catalogues papier (La Redoute, les 3 suisses,…)

les commerces physiques

les drives

la VAD par téléphone (incluant la présentation de produits via la TV)

Canal de distribution : le cross-canal c’est quoi ?

Le cross-canal qui nous intéresse le plus ici est le cross-canal Web, et principalement le Web Desktop / Mobile (et applications mobiles).

Il est confirmé que les consommateurs se concentrent de plus en plus autour de la tendance « Smartphone le matin, desktop la journée, tablette le soir ».

Partant de ce constat, il faut à tout prix adapter le commerce pour répondre à cette habitude et permettre à l’internaute de pouvoir avancer dans son parcours d’achat au travers de ces différents canaux.

Le matin, votre visiteur va donc peut-être ouvrir votre newsletter sur son Smartphone et consulter un ou deux produits.

Il n’a pas le temps, n’achètera pas via son téléphone sauf si votre site permet les achats d’impulsion, il faut donc faire en sorte de lui donner une solution pour qu’il puisse reprendre plus tard avec une strategie de distribution (sur son ordinateur ou sur sa tablette) sa navigation et sa réflexion, et ne vous oublie pas.

Les solutions : gestion de whist/favoris, envoi des produits par mail (à soi-même !), recommandation sociale (pour d’autres et pour soi-même), relance, multicanal…

Il faut à tout prix travailler cela, tester à quel moment relancer le client s’il a ajouté un produit à son panier pour qu’il puisse revoir votre e-commerce via un canal plus favorable, etc…

Les autres canaux peu utilisés, à tort ?

–       Le rappel par téléphone, par exemple pour les gros paniers, permet souvent de les convertir, ou de comprendre pourquoi la vente ne s’est pas conclue.

–       Les catalogues papier, même en version light, sont un moyen pour vous de rester au plus proche de vos meilleurs clients. Cela nécessite d’y passer un peu de temps avec de beaux visuels, une sélection restreinte saisonnière, des shortlinks pour retourner facilement sur le site Internet, un beau numéro vert (pour vos meilleurs clients…) pour avoir une info et éventuellement commander par téléphone,… ça peut être intéressant non ?

Je ne vous parle pas des drives et des commerces, qui nécessitent une profondeur particulière de gamme, qui sont un métier bien particulier avec une étude d’implantation complexe.

Vous ne pouvez plus vous permettre de ne pas répondre à cette exigence de cross-canal pour développer votre canal de distribution. Vous devez a minima faire en sorte que votre site soit utilisable avec un Smartphone et une tablette, même sans faire de version distincte, en rendant plus évidents les principaux boutons d’action (achat, recommandation, favoris).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *