Produits de beauté bio : ce qu’il faut savoir !

de | 10/12/2017

 vente à domicile de produit de beauté bio

Autrefois, les produits de beauté bio sont réservés aux femmes souffrantes d’allergies. Mais aujourd’hui, ils font de plus en plus d’adeptes. En effet, lorsque l’on pense bio, on pense tout de suite à quelque chose de sain, naturel et bon pour notre corps. Est il judicieux de se placer sur le créneau de la vente à domicile de produit de beauté bio ? Depuis une décennie, on assiste à un retour au naturel. Les produits beauté bio envahissent aujourd’hui les commerces et on s’y perd facilement au milieu de toutes ces marques qui vantent toutes les mêmes mérites. Par ailleurs, il est bien de noter que bio ou pas, les produits de beauté ont tous le même objectif esthétique. Ce qui les différent c’est la formule du produit. Les produits issus de l’agriculture biologique sont plus rares, c’est la raison pour laquelle les produits de beauté bio sont plus chers que les produits classiques. De plus, les formulations intègrent la plupart du temps plus d’ingrédients actifs.

Pourquoi choisir des produits cosmétiques bio ?

Nombreuses sont les raisons d’adopter les produits cosmétiques bio. Alors que dans les produits classiques, la plupart des ingrédients sont là pour parfumer, colorer ou modifier la texture, dans les cosmétiques bio, ils ont quasiment tous des actions bénéfiques pour la peau. De plus, les produits de beauté bio ne contiennent pas d’éléments qui peuvent être néfastes pour la santé tels que le parabène. Ils sont aussi plus respectueux de l’environnement car ils ne contiennent que des ingrédients biodégradables et qu’ils n’ont pas subi aucune transformation. Ils sont également plus respectueux de la biodiversité, étant donné qu’une partie de leurs composants est issue de l’agriculture biologique.

Comment bien choisir son produit cosmétique bio ?

Maintenant que le bio est devenu un phénomène de mode, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi une large gamme disponible sur le marché. Ainsi, pour bien choisir son bio cosmétique, voici quelques conseils utiles. Tout d’abord, se fier uniquement au logo de type « 100% naturel » ou à l’emballage de couleur verte représente l’erreur à ne pas faire lors de l’achat d’un produit cosmétique bio. En effet, il est recommandé de bien vérifier les autres inscriptions sur l’emballage, notamment les ingrédients. Ainsi, privilégiez es produits ayant la liste d’ingrédients la plus courte.

Vérifiez également que le produit contient d’au moins 90% des cosmétiques d’origine naturelle. Mais le mieux, c’est de choisir un produit labellisé bio, Nature et Progrès étant le label le plus exigeant. Lorsque vous souhaitez acheter vos produits cosmétique bio, il est préférable de se tourner dans les magasins bio car leurs produits ont été sélectionnés avec soin et garantissent des ingrédients réellement écologiques. Il est bien de savoir que les bons produits de beauté bio doivent présenter des inscriptions telles que sans parabène, sans produit de synthèse, sans additif, sans colorant, non toxique, biodégradable et non testé sur les animaux.

Produits de beauté bio, définition

Un produit de beauté bio est composé avec des éléments d’origine 100 % naturelle et répondant à des critères écologiques bien précis. Il est soumis à des impératifs de fabrication et de composition très précis. Il doit aussi être totalement exempt de produits chimiques tels que les parfums de synthèse, le silicone, les colorants chimiques, les parabènes, … Il ne doit non plus contenir aucun pesticide, ni de substance provenant d’OGM, d’arôme artificiel, de colorants ou de conservateur chimique, sauf les conservateurs par l’Agence française de la sécurité sanitaire des produits de santé.

Un produit bio cosmétique ne doit pas non plus être testé sur les animaux et leur emballage ne doit pas être néfaste pour l’environnement. Ainsi, un cosmétique bio ne peut donc pas être à 100% naturel, à moins de le fabriquer soi-même. En effet, il englobe des ingrédients naturels comme les huiles végétales ou les extraits de plantes ainsi que des ingrédients qui proviennent de matières premières naturelles par un processus ou une réaction chimique. Ces derniers sont, en effet, indispensables pour la bonne conservation du produit.

Le label bio cosmétique :

Auparavant, il n’existait pas d’uniformisation européenne pour les produits cosmétiques bio. Chaque pays dispose de son propre écolabel avec des exigences plus ou moins strictes. Depuis le 1er janvier 2017, les anciens labels nationaux coexistent avec le nouveau label européen, COSMOS Organic. Ce dernier comprend plusieurs exigences en matière d’ingrédients d’origine biologique, à savoir : 20% au moins du produit fini ; 95 % au moins d’ingrédients physiquement transformés tels que des huiles, des extraits de plantes, … et 50 % au moins des matières premières transformées chimiquement tels que les émulsifiants, les émollients et bien d’autres.

La liste des ingrédients restants autorisés est strictement contrôlée. Ainsi, ils doivent respecter des exigences en termes de non-toxicité et de biodégradabilité. Seuls quelques conservateurs font partie des ingrédients d’origine synthétique autorisés. En somme, le label COSMOS Organic permet aux consommateurs d’y voir plus clair. En termes de pourcentage d’ingrédients bio, le label comporte des exigences plus strictes que certains labels nationaux. Afin de contribuer à la complexité des labels cosmétiques bio et naturels, d’autres labels coexisteront avec le label COSMOS :

  • Nature et Progrès :

Le label Nature et Progrès est le plus exigeant quant à la composition des produits dans la mesure où la plupart des ingrédients autorisés sont issus de listes restrictives. Ce label pose aussi des exigences en termes d’emballage, de transport et de transformation des produits. Pour être labellisé Nature et Progrès, le produit doit être certifié bio et contient 100% d’ingrédients d’origine végétale. Comme pour les autres labels, les produits cosmétiques bio labellisé Nature et Progrès ne doivent pas contenir d’OGM, ni des produits de synthèse, ni des ingrédients issus d’animaux morts. Le référentiel va plus loin en interdisant par exemple l’huile de palme dans ses ingrédients.

  • Natrue :

Natrue est une association internationale labellisant les produits cosmétiques naturels et biologiques. Seules des matières d’origine naturelle sont autorisées, à l’exception d’une liste stricte de conservateurs de synthèse. La marque définit plusieurs niveaux d’exigence à savoir : « Cosmétiques naturels », « Cosmétiques naturels en partie bio » et « bio cosmétiques ». La certification reprend les exigences des principaux référentiels. Cependant, il est plus complexe à identifier pour le consommateur. Afin d’obtenir le label Natrue « cosmétique bio », au moins 95 % des ingrédients naturels doivent être d’origine bio. Il est à noter que certaines matières premières ne sont pas certifiables tels que l’eau, les ingrédients d’origine minérale comme l’argile, ainsi que les ingrédients d’origine animale sauf le lait et le miel.

Écolabel Européen :

Ce label certifie que le produit est écologique. Cela concerne particulièrement les savons et shampoings. Les produits labellisés Ecolabel Européen contiennent moins de substances dangereuses pour l’environnement et la santé que des produits classiques. Le label Ecolabel Européen est différent des autres labels dans la mesure où il n’y a aucune exigence sur l’origine naturelle ou biologique des ingrédients. En effet, ses exigences concernent la biodégradabilité des matières et leur incidence sur la vie aquatique.

  • Végan :

Les produits avec le label Végan sont des produits naturels à base de plantes, garantis sans aucun produit d’origine animale. Il est à noter que les tests sur les animaux pour les produits cosmétiques sont interdits dans l’Union Européenne depuis 2013. Ainsi, L’ensemble des produits cosmétiques sont exempts de tests sur les animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *